Lart de la littérature et de lécriture au Vietnamienne

L'art de la littérature et de l'écriture au Vietnamienne

03-12-2018 490 vues

1. Littérature

Le fondement de la culture traditionnelle du Vietnam est la culture folklorique. Il s’agit d’un patrimoine culturel riche en mythes et légendes, contes et récits, chansons folkloriques, airs populaires et expressions théâtrales. Cette culture populaire s'est développée oralement avant l'apparition de l'écriture. Parallèlement à la littérature orale, la littérature savante a fait son apparition au Vietnam avec des oeuvres en caractères chinois, au Xe siècle. Pendant une longue période, les cultures du Nord, de l'Inde, par le truchement du bouddhisme et du confucianisme, ont exercé une profonde influence sur la littérature et l'écriture vietnamiennes.

Musicien et conteur d''histoire Tran Van Khe
Musicien et conteur d'histoire Tran Van Khe


Néanmoins, l'identité de la culture vietnamienne s'est développée avec l'apparition de la littérature en caractères nom, basée sur une transformation des caractères chinois selon la phonétique vietnamienne au XIIIe siècle. Au XVIIe siècle des missionnaires occidentaux ont utilisé l'alphabet latin pour transcrire la langue vietnamienne, donnant naissance au quoc ngu qui s'est répandu et est devenu par la suite l'écriture officielle du Vietnam. A la fin du XIXe siècle, la littérature en quoc ngu a vu le jour et s'est développée vigoureusement.

Ecriture traditionnelle vietnamienne
Ecriture traditionnelle vietnamienne

2. La littérature orale traditionnelle

Le truyen khau se perpétue depuis des temps immémo­riaux. Elle comprend les légendes, les chan­sons folkloriques et les proverbes. Chaque village, région et groupe ethnique conserve un patrimoine oral propre. Les Muong de Hoa Binh ont leur épopée "De Dat, de Nuoc" (La Naissance de la Terre et de l''Eau), les Thais au Nord – Ouest, leur récit en vers "Xong chu xon xao" (Confidence avant le départ de l''amant), les Ede aux Hauts - Plateaux disposent de leurs épopées de dam San et de Xinh Nha longues de plusieurs milliers de vers… Au delta du Bac bo, se transmettent récits et légendes de Thanh Giong, de banh chung et banh day, de la race de Lac Hong...

Sculpture représentant la légende de l''épée du lac
Sculpture représentant la légende de l'épée du lac

3. La littérature sino-vietnamienne

Le Han Viet qui s'écrivait en caractères chinois (chu nho), remonte à 939, lors de la fondation du premier royaume vietnamien indépendant. Cette litté­rature, influencée par les textes confucéens et bouddhiques, obéissait à de strictes règles métriques et de versification.

Temple de la Littérature à Hanoi
Temple de la Littérature à Hanoi

4. La littérature moderne

Le Quoc am recouvre la totalité des écrits en caractères nom ou en écriture latinisée, le quoc ngu. Le premier grand texte écrit en nom, Van Te Ca Sau ("Ode à un alligator"), date du XIIIe siècle. L'un des chefs-d'oeuvre de la littérature vietnamienne, La Légende de Kieu (Kim Van Kieu), fut écrit au début du siècle dernier, période de grande activité littéraire par Nguyen Du (1765-1820), poète, homme de lettres, mandarin et diplomate.

Légende de Kiêu par Nguyen Du
Légende de Kiêu par Nguyen Du

 

gop top
Inscrivez-vous maintenant!